Estran à Nacqueville

Estran à Nacqueville

Nous étions 7 en ce samedi 26 juin 2021 a nous retrouver devant le fort de Nacqueville pour observer, à marée basse, la faune et la flore marines et plus particulièrement découvrir les divers habitats et leurs habitants. Une météo clémente (ciel couvert, vent faible, température de l’air 16°, de l’eau 14° et coefficient de marée de 93) a permis en ce milieu d’après-midi de parcourir l’estran et d’observer une cinquantaine d’espèces dans leur habitat bien spécifique : troques et gibbules, herbivores, sur les algues, murex et nucelles, carnivores, sur les balanes, ces dernières recouvrant la roche par endroits à 100%. Egalement les patelles, brouteur herbivores, qui raclent, sur la roche, les micro-algues à l’aide de leur radula, petite langue râpeuse. On notera la présence de la grande zostère, cette plante vivace à feuilles rubanées vertes, refuge pour quantité d’animaux adultes qui viennent y chercher une cachette ou un lieu de reproduction et qui enrichit l’eau en oxygène. Enfin on a particulièrement remarqué la présence de nombreux crabes juvéniles (étrilles, tourteaux, crabes de pierre) qui profitent de la moindre anfractuosité pour se cacher et la présence de très nombreux lièvres de mer mouchetés qui se regroupent en cette période de l’année pour se reproduire.

Lièvre de mer moucheté © Philippe le Granché

Aplysia punctata (Cuvier, 1803)

Les beaux dessins de Mélody

Les commentaires sont clos.